Avant la couture

Avant la couture

La création du patron est une étape importante. Plus qu’une simple étape qui va donner la forme au produit, le patron permet de visualiser le résultat du futur article et d’éviter certaines erreurs de conception. Généralement, l’artisan utilise de simples feuilles en papier qu’il découpe et assemble.
 
Une fois le patron testé et validé, on passe à l’étape de découpe du cuir. L’idée est d’optimiser les découpes pour éviter les pertes de cuir. Plusieurs outils sont à la disposition de l’artisan pour lui permettre de faire des découpes propres : couteau demi-lune, emporte-pièce, couteau mécanique, etc.
 
Avant la couture, il est parfois nécessaire d’assouplir le cuir pour lui donner la forme voulue. Cela n’est possible qu’avec du cuir tanné végétal. Il faut humidifier le cuir et le façonner à l’aide d’objet pour lui donner de l’arrondies ou des angles bien nets. Cette étape peut être répétée plusieurs fois pour obtenir l’effet escompté.
 
Le cuir peut également être marteler pour y imprimer des dessins. L’artisan peut directement dessiner sur le cuir ou bien utiliser des matoirs.
 
Enfin, il est aussi possible de colorer le cuir même si on trouve déjà toute une gamme de couleurs dans les cuirs en vente. Seul le cuir tanné végétal peut être teint.